« Le Roi te touche, Dieu te guérit! »

Chers amis et pauvres pèlerins du Roi,

A l’intention de ceux qui font la neuvaine au Sacré-Cœur pour la guérison de Vincent Lambert, et pour inviter fortement ceux qui n’ont pas encore commencé.

Aujourd’hui, 11 juin 2016, jour anniversaire du sacre de Louis XVI (11 juin 1775) à Reims, je reviens vers vous au sujet de la neuvaine au Sacré-Cœur entreprise pour la guérison complète et définitive de Monsieur Vincent Lambert par l’intercession de notre bon roi Louis XVI mort martyr pour sa foi, car je veux compléter ce que j’ai écrit précédemment :

D’abord sur le « nombre ».

Je vous disais : « Pour obtenir une grâce, TOUT EST UNE QUESTION DE NOMBRE : de prières dites à Dieu, de demandes faites à Dieu, de suppliques adressées à Dieu. », en vous parlant de 3 justifications de cette vérité…

Mais il y en a une 4ème … Et cette justification est de taille !

En effet, elle est proclamée par notre Roi de France Lui-même, le Christ, à Marcel Van, Rédemptoriste Vietnamien (1928-1959), à qui Il dicte une prière à faire dire aux français.

Il lui confie alors : « Ô mon enfant, dis aux Français que cette prière est celle-là même que Je veux entendre de leur bouche. Elle est sortie de Mon cœur brûlant d’amour et Je veux que les Français soient les seuls à la réciter. Quant à toi, mon enfant, Je veux que tu la récites aussi, mais tu la réciteras également en français ».

Et en même temps, Jésus manifeste son insistance en lui précisant quelque chose de fondamental sur le « nombre » de prières à dire pour être exaucer :

« Mon enfant, la France est toujours le pays que J’aime et chéris particulièrement… J’y rétablirai Mon Amour… Pour commencer à répandre sur elle Mon Amour, Je n’attends désormais qu’une chose : que l’on m’adresse ASSEZ de prières. Alors, mon enfant, de la France Mon Amour s’étendra dans le monde. Je Me servirai de la France pour étendre partout le Règne de Mon Amour ».

C’est vrai pour la France !

C’est donc aussi vrai pour obtenir la guérison de Monsieur Vincent Lambert !

Ensuite sur « l’adresse au Sacré-Cœur de Jésus PAR l’intercession de notre roi Louis XVI ».

Le Sacré-Cœur et Louis XVI…

Il y a tant de choses à dire sur le sujet !

Ce sera l’objet de nos conférences des 17 et 18 juin prochains, pour le Jubilé (50ème pèlerinage mensuel) de la Supplique à Dieu pour le retour du roi de Pontmain.

Mais ici, je n’évoquerai que deux points qui montrent l’intimité existant entre le Sacré-Cœur et Louis XVI.

Le premier point est que Louis XVI est le Premier roi du Sacré-Cœur.

Pourquoi ?

D’abord, parce que dans sa prison du Temple il a écrit le projet de Consécration de la France au Sacré-Cœur de Jésus comme demandé à Louis XIV par l’intermédiaire de sainte Marguerite-Marie.

Le texte de cette consécration, nous l’avons, et tout le monde le connaît sous le nom de « Vœu de Louis XVI au Sacré-Cœur » où le roi consacre sa personne, sa famille et tout son royaume au Sacré-Cœur de Jésus… Louis XVI la manifeste dans l’humilité… dans l’humiliation du Temple !

Le roi a rédigé ce vœu dans les premiers mois de 1792 et l’a confié le 10 juillet de la même année à son confesseur le Bienheureux Père François-Louis Hébert, supérieur général des Eudistes. Ce dernier, avant son martyr, le 2 septembre 1792 à la prison des Carmes, l’a fait passer à d’autres personnes dignes de confiance qui, elles-mêmes, l’on diffusée en particulier en Vendée (d’où le scapulaire du Sacré-Cœur sur la poitrine des défenseurs du Trône et de l’Autel). Cette consécration n’a pu être réalisée dans les faits.

C’est un autre monarque, « le Grand Monarque », le Second roi du Sacré-Cœur, le roi Second (du latin secundus, secourable), qui la manifestera totalement et définitivement dans la gloire de son retour sur le trône de France.

Ensuite, parce qu’il y a le « signe dans le Linceul ».

Ce signe, c’est la forme qu’a prise sur le linge du Linceul de Turin l’épanchement de sang sortant du Cœur du Crucifié par la blessure faite par la lance du soldat Longin sur le Calvaire.C’est en tout point la totale coïncidence du profil de Louis XVI avec cet épanchement !

Oui, Louis XVI est revêtu du Sang du Christ comme exprimé dans la prière à Notre-Dame du Précieux Sang !

Oui Louis XVI sort du Cœur de Jésus !

Oui Louis XVI est vraiment le premier roi du Sacré-Cœur !

Le roi du Coeur du Linceul

Enfin sur « l’intercession du roi Louis XVI pour Monsieur Vincent Lambert ».

Pourquoi cette intercession est-elle légitime ?

Bien sûr parce qu’en leur époque respective chacun d’eux vit semblable épreuve : enfermement total à la prison du Temple pour Louis, paralysie intégrale, physique et psychique, sur le lit du CHU de Reims pour Vincent.

La Révolution, pour assoir la légitimité de son pouvoir usurpateur et de son autorité pervertie sur le Peuple, décrète de faire cesser l’enfermement de Louis par sa décapitation, véritable exécution eugéniste : Louis est gênant… il est roi !

De nos jours, le même Esprit Révolutionnaire, pour assoir la légitimité de ses lois iniques sur le Peuple, tente de faire cesser l’enfermement de Vincent par une interruption eugéniste de son alimentation et de ses soins : Vincent est gênant… il nous fait souffrir de sa souffrance !

En France, « le mort saisit le vif » !

De Louis ou de Vincent, lequel est réellement mort… Lequel est réellement vivant ?

Oh Seigneur, que le lit de douleur de Vincent devienne le lit de Votre Justice et celle de Votre Lieutenant pour qu’éclate alors aux oreilles de tous l’adage de nos pères : « adveniente principe, cessat magistratus – quand le Prince arrive, les magistrats se taisent », et que, dans le silence recouvré, Louis puisse murmurer à l’oreille de Vincent : « Le Roi te touche, Dieu te guérit ! ».

Chouandecoeur

2 thoughts on “« Le Roi te touche, Dieu te guérit! »

  1. Renon

    Bonjour monsieur
    J’étais à la supplique le 17 juin et je tiens à rétablir des vérités
    -vous avez critiqué avec véhémence les manifestants contre le mariage pour tous en disant « qu’ils auraient mieux fait de prier .Je vous précise qu’à Paris le mouvement de protestation organisé par st Nicolas du chardonnet et Civitas a toujours je dis bien toujours récité le chapelet dans ses manifestations bien des fois à genoux sous la pluie et la neige en public face aux forces du régime plus un exorcisme devant le théâtre du rond point il est donc parfaitement injuste de faire un amalgame avec vos amis dirigés en sous main par l’ump ;les jeunes condamnés ( proces encore en cours ) pour avoir dénoncé les pieces de théâtre blasphématoires vont certainement apprécié !
    -vous dites ensuite les français ont dit « Dieu dehors » pendant la révolution ; ces propos sont scandaleux pour tous les chouans morts par la suite le sacré coeur cousu sur la poitrine pour tous les prêtres déportés exilés ou enterrés à l île Madame pour tous ceux qui ont subi laTerreur
    Je ne comprends plus cette volonté de faire le mal sous couvert du bien !
    Les responsables « Dieu dehors ils étaient infiltrés à la cour leurs successeurs sont au gouvernement ou pire dans les hautes sphères de l ‘eglise mais là curieusement vous ne les avez pas nommés

    Reply
  2. hathoriti

    Même si j’aime TOUS nos Rois, Louis XVI est le Roi que je préfère entre tous. Il fut un géant à tous les sens du terme, d’une intelligence peu commune, d’une érudition due à l’instruction qui lui fut donnée (béni soit Louis XV !) et qui aimait son peuple. Lequel le lui rendait bien ! Combien de français écrivirent à la Convention pour se proposer de prendre la place du Roi (et de la famille royale) au Temple ! Ils furent appelés les « otages du Roi ». Il eut l’honneur redoutable de recevoir la palme du martyre. Il fut un Roi saint, un saint Roi, un homme merveilleux ! je le prie tous les jours pour le salut de la France. Vous avez raison, Chouandecoeur, supplions-le pour Vincent Lambert ! « Le Roi te touche, Dieu te guérit ». Quelle grâce que le Sacre ! Vivat Rex in aeternum !

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *