Supplique du 17 novembre 2020

Bien chers Amis et pauvres Pèlerins du Roi

Hier soir 14 novembre 2020, vers 19h45, regardant la chaîne CNews, un bandeau d’information continue au bas de l’écran, a affiché :

« Dans un entretien au journal Le Monde, Jean Castex annonce préparer des règles pour le pays sur le temps long. »

J’avoue que la teneur de cette information m’étonna quelque peu et, je m’exclamai en moi-même : « Les pauvres, ils envisagent le temps longs alors que leur temps se termine dans quelques heures… et ils ne le savent pas ! »

MANÉ, THECEL, PHARES !
PESÉ, COMPTÉ, DIVISÉ !

Dans le Livre de Daniel, le roi Balthazar de Babylone durant un festin arrosé, ordonne que l’on apporte les coupes d’or rapportées du Temple de Salomon à Jérusalem par son prédécesseur Nabuchodonosor II.

Utilisant cette argenterie sacrée, le roi et sa cour se mirent à louer les dieux d’or, d’argent, de bronze, de fer, de bois et de pierre. Immédiatement, apparurent les doigts d’une main d’homme, et ils écrivirent sur les murs du palais royal les mots : מנא, מנא, תקל, ופרסין  (Mene, Mene, Tekel u-Pharsin).

Les versions françaises les traduisent par « Compté, compté, pesé, et divisé. »

Appelé à l’aide pour interpréter au roi Balthasar ce signe, ce que les prêtres et devins du roi étaient dans l’impossibilité de faire, Daniel considéré à l’époque comme « chef des mages, des magiciens, des astrologues et des devins », prévient d’abord le souverain de son blasphème (l’utilisation des vases sacrés du Dieu d’Israël pour un usage profane dans une orgie) et déchiffre le texte.

Le sens décrypté par Daniel est basé sur des verbes à la voix passive correspondant au nom des mesures (unité de poids, puis de devise monétaire) que ces mots signifient dans leur sens littéral :

  • MANÉ soit une mine (valant 50 shekels)
  • THÉCEL soit un shekel,
  • PHARÈS soit une demi-mine.

Le message-rébus peut se lire ainsi :

  • Mané mané :

1er Mané = Tu es compté / 2ème Mané = 1 mine.

Autrement dit : Ton bilan (ce que tu représentes) est d’une mine.

Remarque : un bilan se fait toujours en fin d’une période (le règne ou la vie).

  • Thécel : Tu es pesé 1 shekel, soit 50 fois moins.

Autrement dit : Tu est jugé d’une valeur qui ne fait pas le poids de ce que tu représentes.

  • Pharès : Tu seras divisé.

Autrement dit : Ma sentence est que tu es condamné à la mort (la division)

L’interprétation que Daniel en donne au roi est la suivante :

  • MANÉ: C’est la fin de ton règne et de ta vie (les deux s’achevant la nuit même),
  • THÉCEL : Tu es jugé par ton faux poids qui n’est pas le poids attendu,
  • PHARÈS : Tu seras divisé, toi (ton corps et ton âme séparés), et ton royaume.

C’est ce qu’il advint !

La nuit même, le roi Balthazar est assassiné, et Darius roi des Mèdes annexera une partie du royaume, l’autre étant annexée par les Perses.

Tiens, c’est curieux, cela ne vous rappelle rien ?

Alors, je change un peu l’ordre pour éclairer :

  • MANÉ : 1 temps, ou 1 mine,
  • MANÉ MANÉ : 2 temps (puisqu’énoncé deux fois) – le multiple – ou 2 mines,
  • PHARÈS : 1 demi-temps – le sous-multiple – ou 1 demi-mine.
  • THÉCEL : Puis, le jugement, le pesage.

Baltasar est informé de la cause réelle de ce message : c’est la profanation des objets de culte du Dieu d’Israël.

Pour notre temps et nos 3 ans et demi qui viennent de se terminer en ce jour du 15 novembre 2020, n’y a-t-il pas une curieuse équivalence pour ce « royaume », n’y a-t-il pas même message pour ce « Grand Monarc » qui fait profaner l’objet par excellence du culte divin, Dieu Lui-même, quand il fait parler officiellement ses ordonnances de la « transmission » de l’hostie, de la main à la main obligatoirement, comme si Elle était un objet quelconque ?

Pour la Supplique du 17 novembre 2020 (104ème)

Comme pour les mois de mars et d’avril 2020, je demande à la plupart des pèlerins de faire la Supplique chez eux avec leurs livrets et le document d’aide attaché dans ce courrier en pièce jointe

L’après-midi se passera donc ainsi :

  • 14h00 – Prologue : Prières à la Santissima Bambina, initiatrice de la Supplique,
  • 14h10 : Devant une statue de Notre-Dame, présentation à Notre-Dame de la Supplique par les prières habituelles
  • 14h20 : Devant une statue de Jeanne La Pucelle d’Orléans (si possible), demande de l’intercession de la sainte martyre de la Patrie,
  • 14h30 : La Supplique.

Remarque :

Les églises n’étant pas fermées et accessibles aux particuliers, on pourra, à priori, se rendre dans celle de Pontmain, « individuellement », dans le respect des conditions en vigueur imposées.

A demain en union de prière à Jésus, Christ et Roi de France, par Marie Reine.

Chouandecoeur

Notre seule certitude :

« MAIS PRIEZ MES ENFANTS DIEU VOUS EXAUCERA EN PEU DE TEMPS ˜

MON FILS SE LAISSE TOUCHER »

Cliquez ici pour ouvrir la Supplique Pontmain à la maison – Diapositives

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *