Marche des Bambinas et Supplique des 16 et 17 juin 2018 (Mis à jour)

Chers Amis et Pauvres Pèlerins du Roi,

 Veuillez trouver dans ce lien icone pdf le programme du Pèlerinage de la Supplique à Dieu pour le retour du Roi du mois de Juin 2018 (74ème Supplique).

Ce sera, depuis maintenant 6 années complètes, notre 74ème Supplique… pour le salut de la France par le retour de son Roi.

 Une bonne nouvelle à tous :

Dimanche 17 juin 2018, 329ème anniversaire de l’apparition de Notre Seigneur Jésus à sainte Marguerite Marie pour délivrer à Louis XIV Son message de demande de la Consécration de la France à Son Sacré-Cœur, nous aurons la messe traditionnelle (rite extraordinaire) dans l’église paroissiale de Monsieur l’Abbé Guérin. En effet, Monsieur le Curé de Pontmain, Jean-Marie Véron, a la bonté de nous ouvrir son église pour permettre cette cérémonie. En votre nom et au mien, je l’en remercie bien vivement.

 Venez nombreux à cette 74ème Supplique : amenez tous les membres de vos familles, vos amis et connaissances.

Et si vous n’en avez pas ou peu, amenez « les pauvres, les estropiés, les aveugles et les boiteux »… !

 A ce sujet, comme je vous le dis depuis le début de la Supplique (en 2012), NOUS DEVONS ÊTRE LE PLUS NOMBREUX POSSIBLE POUR PRIER A CETTE SUPPLIQUE DE PONTMAIN de façon à ce que ce retour du Roi se produise le plus vite possible comme vous en avez tous le désir et l’espérance : Comme je le répète, c’est une question de nombre… et DE NOMBRE SEUL !
Pour ceux qui seraient encore sceptiques à ce sujet, ou qui penseraient que la qualité prévaut sur la quantité des prières, voici un dialogue explicite que j’ai découvert tout récemment.

C’est un message donné par Notre Seigneur Jésus-Christ à Luisa Piccarreta (1865-1947), stigmatisée, mystique et prophète italienne, le 26 mai 1928 :

 A sa question à Jésus :

« Jésus, mon bien-aimé, ce Règne dont Tu me parles, quand est-ce qu’il va venir ? »

Notre Seigneur lui réponds :

« Ma fille, pour l’avènement de la Rédemption, il a fallu 4000 ans, car le peuple qui priait et soupirait pour la venue du Rédempteur promis était le plus petit, vraiment le plus petit en nombre. Mais les âmes qui maintenant appartiennent à Mon Eglise forment plusieurs peuples, et leur nombre est bien supérieur, oh oui, bien supérieur à celui d’autrefois. Donc le nombre raccourcira le temps… »

 C’est le Christ qui parle !

 Dans le cas du Royaume de France, royaume temporel de Notre Seigneur Jésus-Christ (Jeanne d’Arc dixit et restauravit), manifesté comme modèle à toutes les Nations, et du Roi que le Christ veux nous redonner (Marie-Julie Jahenny), notre question à Jésus est la suivante :

« Jésus, notre Roi, ce Lieutenant que tu veux nous redonner, quand va-t-il arriver ? »

 Sa réponse vous est maintenant connue, et nous savons ce que nous avons à faire.

Elle est bien à l’unisson du message de sa sainte Mère à Pontmain :

MAIS PRIEZ MES ENFANTS DIEU VOUS EXAUCERA EN PEU DE TEMPS l

 Chouandecoeur

2 commentaires sur “Marche des Bambinas et Supplique des 16 et 17 juin 2018 (Mis à jour)

  1. Pingback: La France entre nécrose royaliste et névrose révolutionnaire ? [MAJ 24/05] - Cril17

  2. Chouandecoeur

    Chers Amis et Pauvres Pèlerins du Roi,

    D’abord je veux remercier tous les Pèlerins du Roi qui ont pu venir à Pontmain à la 74ème Supplique, pendant les deux jours, ou à l’un ou l’autre de ces deux jours.

    Je veux remercier aussi ceux qui ne peuvent venir mais qui organisent, là où ils sont, la Supplique en petit groupe avec quelques personnes de leur famille, de leur connaissance ou de leur congrégation. Ce sont les Pèlerins du Roi de l’extérieur (de Pontmain)… Ils sont à Lyon, à Clermont-Ferrand, en Lorraine, dans quelques monastères ici et là.

    Enfin , je remercie tous les Pèlerins du Roi qui sont chez eux à prier seuls.

    Pour tous, voici un petit aperçu de ces deux jours passés.

    Nous étions 60 personnes à la Supplique du dimanche 17 juin, et 80 à la messe tridentine du matin, dans l’église paroissiale de Pontmain puisque quelques 20 personnes de la proche région ou de passage avaient entendu dire qu’il y avait une messe de rite extraordinaire ce jour-là.

    La veille au soir, Marie-Espérance a expliqué aux nouveaux pèlerins le prix de la dévotion à Maria Santissima Bambina, Marie au berceau, pour notre époque orgueilleuse et impie de Fin des Temps

    Ensuite notre invité l’Abbé Michel Viot, en commentant son livre « L’heure du royaume de France est-elle venue ? », nous a particulièrement expliqué le pourquoi de la nécessité et de l’importance du Sacre de Reims dans la restauration royale future.

    Enfin, Reynald Secher nous a tenu en haleine pendant deux bonnes heures sur « L’Identité », ou comment tout est organisé en France pour la minimiser dans les esprits et la faire perdre définitivement à nos compatriotes ; mais aussi, par son dernier livre sur le marquis de La Rouërie, fondateur de l’Association Bretonnes (la chouannerie bretonne), comment dans le cadre de l’action politique la trahison peut faire fi parfois du « secret médical ».

    Pour des modifications de dernières minutes, la conférence du dimanche matin a été faite par votre serviteur sur le lien entre la Supplique de Pontmain, le Roi du Sacré-Cœur et le Très Précieux Sang, lien crucial dont nous reparlerons dans un proche avenir.

    A bientôt pour le 17 juillet, venez nombreux !

    Chouandecoeur

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *